Commerce florissant et…. inquiet – 22/02/2017

« Nous avons près du millier d’artisans et PME dans l’entité, précise Philippe Bultot. Le zoning de Chastrès, géré par le Bureau économique de la Province est quasi saturé. Il n’y aura pas d’extension avant 2020. En attendant, le MR local se veut être à l’écoute de ses entrepreneurs et commerçants. Nous ne pouvons ignorer la situation de ceux qui sont, par exemple situés au coeur des travaux de la rue de la Station, de la Forge, des Ry de Ry ou des Bergeries à Walcourt. Suite à mes questions à bonne source, la difficulté d’avancement dans l’énorme chantier du bas de la ville à Walcourt vient aussi de la  présence de beaucoup d’acteurs dans ce dossier. Je le répète, celui-ci échappe dans sa toute grande partie pour ne pas dire en tout à la Ville. L’Inasep et la SWDE sont maîtres d’oeuvre. lnasep a bien plus vite avancé puisque ses travaux au niveau de la rue de la Forge et de la rue de la Station sont clôturés depuis octobre dernier. Et ceux relatifs à la pose du collecteur devraient se terminer pour juillet 2017. C’est plus compliqué, semble-t-il du côté de la SWDE avec des retards pour diverses raisons non prévisibles.
Qu’à cela ne tienne,  avec  le Collège, nous maintiendrons la pression concernant le suivi de ce chantier. Un accord est intervenu pour que Inasep et la Swde brossent les rues une fois par semaine. Le collège, son Echevin des travaux et de l économie Albert Navaux et l Adl étudient  aussi en ce moment toutes les formes de soutien possible aux commerçants.

Le BNI, pour Business Network International est un réseau d’affaires. Les membres sont des professionnels de tous secteurs d’activités ayant en commun un esprit positif et actif, une volonté de développer leurs ventes et d’aider les autres à faire de même. Depuis février, Walcourt a son local Business. Il compte déjà 38 membres. Christopher Roekaerts, directeur de la Ruche Immobilière, à Nalinnes est le président du groupe Walcourt Entreprendre. Les réunions ont lieu à la buvette du club de foot de Somzée le jeudi à 7h30 le matin.
L’
agence de développement local est aussi très active dans l’entité. Le 22 février, elle mettait en exergue la société Erolec de Chastrès. Il s’agit d’une entreprise d’usinage de pièces mécaniques notamment pour l’aéronautique. Le 26 avril, elle mettra en avant Daniele Siciliano, un jeune graphiste de Thy (Okio Graphiste), lors d’un petit déjeuner découverte.